Qu'est-ce qu'un broker Forex ?

L'ordinateur personnel (PC) et Internet ont réunit un nombre sans précédent de traders sur les marchés. Le trading en ligne s'est développé dans le monde entier, et les brokers (courtiers) Forex ont saisi l'opportunité en offrant un accès élargi au plus grand marché au monde : le marché des changes (l'anglais Forex étant la contraction de Foreign Exchange).

Ainsi, un broker Forex va servir de lien entre le marché et le trader. Grâce à son effet de levier, il ouvre aux traders la possibilité de spéculer sur l'évolution des taux de change.

Aujourd'hui, un broker Forex va bien au-delà de ce rôle d'intermédiaire pour l'accès à ce marché de devises. Son rôle s'est étendu aux nouveaux marchés et s'est développé parallèlement à une popularité grandissante.

Avec ce même compte de trading, un même trader peut être actif sur les marchés de l'or, du pétrole et même des crypto-monnaies. Cette multiplicité se retrouve dans le nombre de stratégies pouvant être mises en œuvre depuis un même compte, et présente des opportunités de diversification pertinentes au regard des marchés connexes.

Comptes chez un broker Forex

Selon la manière dont l'activité du broker Forex est organisée, il peut proposer différents types de comptes de trading. Et de là, différentes conditions de trading.

Par exemple, certains brokers fonctionnent en teneurs de marché (on retrouve les termes « animateur de marché », ou l'anglais market maker, market dealer ou dealing desk). Ils reflètent le marché réel et proposent aux traders des conditions similaires par l'intermédiaire d'une plateforme de trading. En pratique, le trader négocie avec le broker, sans que les positions ne soient transférées sur le marché. Dans ce cas, le broker propose généralement un compte avec spreads fixes en plus de facturer une commission.

D'autres brokers acheminent tous (ou seulement une partie) les ordres de leurs clients vers les fournisseurs de liquidité avec lesquels ils collaborent. Si tous les ordres sont transférés aux fournisseurs de liquidité, la société de courtage (le broker) n'intervient pas sur vos opérations (on parle alors de no dealing desk). Si une partie seulement des ordres sont transférés aux fournisseurs de liquidité, et si le reste est géré en interne, le modèle du broker est dit hybride – une combinaison entre dealing desk et no dealing desk.

Il apparaît donc que plus nombreux sont les fournisseurs de liquidité dans le réseau d'un broker, meilleures seront les conditions de trading que peut proposer ce dernier – spreads plus serrés, commissions réduites, types de comptes diversifiés, etc.

Les comptes de trading diffèrent en fonction du business model du broker. Les brokers de type « no dealing desk » s'appuient sur la technologie ECN (Electronic Communication Network, un réseau de communication électronique) ou sur un modèle STP (Straight-Through Processing, le traitement de bout en bout).

Dans ce cas de figure, le broker propose des spreads variables dont l'évolution reflète celle des conditions du marché – plus serrés lorsque la volatilité est réduite ou inexistante, plus larges lorsque d'importantes informations économiques perturbent les conditions ou que la liquidité est faible ou insuffisante (par exemple, lors du basculement des positions d'un jour sur le suivant). Avantage non négligeable, le broker peut garantir une exécution dès lors que le marché le permet, et ne soumet pas de nouvelles cotations au trader pour une transaction « au prix du marché ».

Comment commencer à trader avec un broker sur le marché des changes

Tous les brokers Forex sont présents en ligne et font la promotion de leurs services, tant à leurs clients actuels qu'à leurs prospects potentiels. Pour s'inscrire chez un broker, il suffit de suivre ces quelques étapes :

  • renseigner ses informations personnelles ;
  • confirmer son identité ;
  • répondre à quelques questions concernant son expérience en trading ;
  • approvisionner le compte de trading.
Et c'est tout.

Il faut compter entre quelques heures et quelques jours avant de pouvoir se lancer – tout dépend du processus de vérification de l'identité et de la méthode de versement utilisée pour déposer des fonds sur le compte.

Sources de profit pour un broker de trading Forex

La principale source de revenus du broker Forex est le spread, l'écart de cotation entre les cours acheteur et vendeur. Chaque paire de devise ou instrument financier proposé par la société de courtage présente deux prix – bid (cours acheteur) et ask (cours vendeur). On achète nécessairement au cours vendeur, et on vend au cours acheteur.

À titre d'exemple, mettons que vous avez acheté le paire de devises EURUSD (euro-dollar américain) à 1,1030 – et que le cours est monté à 1,1058. La différence entre les prix est de 28 pips. Vous avez acheté au prix ask demandé pour la paire. Si vous décidez de conclure le trade, vous devez combler la différence. Pour ce faire, lors de la clôture, le broker du trade vend, par définition, au prix bid.

Le spread va varier d'une paire de devise à l'autre, et il en va de même pour tout produit financier. Toujours à titre d'exemple, on retrouve généralement les spreads les plus serrés pour la paire EURUSD, qui est la plus populaire, tandis que des paires transversales (qui n'impliquent pas le dollar US) ont des spreads plus larges.

Outre les spreads, les brokers facturent également des commissions qui peuvent varier en fonction du volume de chaque trade et du type de compte de trading. Enfin, certaines méthodes de retrait sont sujettes à des frais qui varient d'une société de courtage à l'autre.

Venez trader chez FXOpen

Ses activités réglementées et les excellentes conditions de trading proposées à ses clients ont fait de FXOpen un broker populaire qui s'efforce de fournir les meilleurs services de courtage.
Comptes micro, ECN, STP ou démo, nos options répondent aux besoins de tous les traders – débutant, intermédiaire, ou expérimenté.